Miss Maggie & L’ananas

J’ai toujours adoré l’ananas, pour son goût sucré acidulé, mais surtout pour son esthétique.

Récemment, j’ai souhaité en savoir plus sur le symbole de ce fruit, et voici ce que j’ai trouvé:

L’ananas est un symbole d’hospitalité depuis des siècles. Les capitaines qui naviguaient sur les mers des Caraïbes plantaient devant leurs maisons un piquet surmonté d'un ananas, comme une invitation aux passants à venir partager repas et récits de voyages.

Sur une note plus personnelle, lors de mes 2 grossesses, mon obsession pour l’ananas s’est développée. Inévitablement, à chaque fois, j’ai acheté un seau à glace vintage en forme d’ananas!

C'est ainsi que, naturellement, le symbole de l’ananas devait faire partie de l’histoire de Miss Maggie.

 

 

J’ai toujours aimé les cuisines, pour tout ce qu’il s’y passe !

J’ai grandi entre 2 pays : les Etats-Unis et la France.  Aux Etats-Unis,  la culture n’étant pas aux repas familiaux quotidiens, ma mère s’efforçait de maintenir cette tradition française que nous retrouvions chaque année, pendant les vacances d’été passées en grande partie dans notre vieux mas familial niché au cœur des montagnes des Pyrénées Orientales. Sans électricité, ma grand-mère et ma mère cuisinaient au feu de bois. Les journées étaient rythmées par les repas, ces moments où nous nous retrouvions souvent une vingtaine à table (amis de passage, habitants du village voisin, randonneurs égarés…). Ces repas étaient une fête à chaque fois ! Souvenirs de l’odeur du pain, des fromages, des fruits tiédis par le soleil… de la confiture pêche/abricot qui cuisait au coin du feu, du miel provenant des ruches de mon grand-père…

Tout le monde participait, une vraie cuisine de chef,  toutes générations confondues!

Dès le plus jeune âge, les voyages m’ont aussi initiée aux saveurs des cuisines du monde. Je me souviens notamment d’Hafsia en Tunisie, qui me faisait goûter aux différentes épices… j’adorais la regarder, l’écouter sans comprendre un mot... notre langage commun était la cuisine. Elle préparait un festin avec une simplicité déconcertante.

Il y a 2 ans, lorsque j’étais enceinte de mon 2ème fils, une amie franco-anglaise m’a donné les conseils suivants : pour élever des garçons il faut les sortir matin, midi et soir et boire du vin ! Du coup, nous nous sommes très vite mis à la recherche d’une maison de campagne et sommes tombés sous le charme d’un vieux pavillon de chasse normand que nous avons baptisé Miss Maggie. J’avais toujours aimé cuisiner, mais cette maison a été un vrai déclic, une source d’inspiration.

Après 15 ans passés dans le monde de la mode, j’ai décidé de changer de vie, de suivre mon instinct, ma passion. J’ai commencé par publier un premier journal de recettes, puis un 2ème… les recettes se transmettent de génération en génération, évoluent en fonction des mains qui les réalisent. Garder une trace avec un journal de recettes, annoté, tâché d’huile et de farine… c’est ça la cuisine.

Je préfère cuisiner avec des produits de saison, savoir d’où viennent la viande, le poisson, les fruits et les légumes…

Ce site est dédié aux recettes familiales (les miennes, celles découvertes lors de rencontres, voyages… et pourquoi pas les vôtres !) mais pas seulement… il est aussi dédié à mes trouvailles, lieux, hôtels, restaurants, coups de cœur pour des objets du lifestyle…

Lors d’un récent voyage en Inde,  il m’est apparu évident qu’il fallait donner du sens à ce projet.  La cuisine est un partage et le partage c’est aussi d’aider. Le résultat est un partenariat avec Action contre la Faim qui me tient particulièrement à cœur. 

Bienvenue dans l’univers de Miss Maggie, j’ai hâte de vous rencontrer !